La déco au service de la rentabilité des entreprises !

898788e5c8f9e904c15d0d3a389d87a7.jpgDernièrement en écoutant une émission de radio, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre  les chiffres d’absentéisme au travail, un patron d’une entreprise de 50 personnes raconte sur l’antenne qu’il reçoit pas moins de 2 à 3 certificats médicaux par jour… Et lorsque l’on parle des chiffres du service public, le coût de l’absentéisme rien que pour la Région wallonne atteint les 25 millions d’euros annuel … Ces chiffres sont interpellant et significatifs de mal-être au travail. Des facteurs multiples sont à l’origine de cette désertion de son lieu de travail, alors la déco une solution pour améliorer le confort et le bien-être des travailleurs, diminuer l’absentéisme,  réduire les coûts pour l’entreprise ?

Petit calcul :

[  Moins  de personnel absent = moins de charges pour l’entreprise

[  Du personnel  motivé  est plus rentable = plus de rentabilité pour l’entreprise

Bénéfice :

[  Moins de Charges  + meilleure rentabilité = bénéfices substantiels pour l’entreprise ou le service public !

Le bien-être de tout le personnel occupé dans l'entreprise est étroitement lié à la qualité du travail fourni, aux performances, il n'est plus à prouver, de nombreuses études l'ont fait, que le bien-être au travail joue un rôle primordial sur l'efficacité et la "rentabilité" des employés donc de l'entreprise.

Le bien-être passe aussi par la déco, par ce que la décoration, les objets, le mobilier, l'agencement et l'aménagement influencent fortement l’atmosphère d’un espace, il est essentiel de travailler dans un environnement adapté à la fonction en harmonie avec le travailleur et les tâches qu’il y effectue. 5c3b2e55c8135560fa32c9df3c414877.png

La déco un investissement financier sur du long terme pour valoriser l’employé, l’employeur, l’image de l’entreprise et un retour sur investissement conséquent.

N’attendez plus, faites de votre entreprise un exemple en matière de bien-être au travail grâce à la déco 

Sabine GEORGES 

 

Les commentaires sont fermés.